Choi Hyun Ju +32 492 920 657 juchoi0205@gmail.com titre indisponible matriel indisponible dimensions indisponibles Née en Corée du Sud, Choi Hyun Ju a suivi des études de biologie et suivi des cours aux Beaux-Arts à Séoul. Déjà pourvue d'une formation artistique profondément ancrée dans la tradition bouddhiste, Choi Hyun Ju s'est installée à la fin des années 80 à Paris tout en s'engageant dans une formation à l’Académie des Beaux-Arts Gerrit Rietveld d’Amsterdam, où elle découvre un déconditionnement de ses acquis classiques.
À la suite de parcours itératifs entre l'Europe, l'Asie et l'Afrique, par des chemins escarpés et tumultueux, elle parvient à déboucher sur une écriture picturale de danse de lettres et de figures humaines déstructurées.
Comme brûlée par de fulgurantes pensées habitées par le vertige du transcendant, elle poursuit un parcours initiatique jusqu’à ce qu'elle soit frappée par l’épreuve terriblement émotionnelle de la perte de son mari, véritable âme sœur.
Le total désarroi, dans lequel elle est engloutie, modifie alors sa relation à soi, aux autres et au monde et aiguise la conscience de sa propre vulnérabilité jusqu’à une immersion dans une «Expérience proche de la mort» (NDE). Là, les interprétations transcendantales ou spiritualistes se croisent avec des interprétations physiologiques ou psychologiques pour aboutir à une expression artistique d’abstraction, comme synthèse d’héritages et d'acquis orientaux et occidentaux.
Choi Hyun Ju continue à méditer et à étudier des enseignements de l’impermanence recueillis auprès de ses Maîtres bouddhistes cette tragique sagesse selon laquelle « La forme est vide. La vacuité est la forme. »

Jacques Rifflet - LES MONDES DU SACRÉ